• NEW YORK

whatever happens, we are deathless
Aller en bas 
 
MessageSujet• NEW YORK      #☾.      posté le Mar 2 Oct - 9:55
you got two black eyes
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
image :
pseudo : two black eyes
Faceclaim : no one
Inscription : 09/01/2018
Messages : 318
timelapse : i'm immortal, bitch
heart rate : i'msingle and looking
purpose : ruining your life
magic scale : niveau 99
powerplay : my face is my gift
loyalty : bitch please
action cards : 100
object cards : 100
random cards : 100
mystery cards : 100
Black Dimes : 746
PNJ
PNJ

  • Terre Promise mais jamais due, New York a longtemps été l'objet de convoitise des sorciers. Deux yeux noirs, les étoiles maudites, leur avaient juré sur le ciel que c'était là qu'ils seraient libres. C'était sans compter sur les humains. Pour faire disparaître la magie qu'ils ne comprenaient pas, ils ont tué, chassé, banni. Et un jour, en 2018, les sorciers se sont rebellés. Durant seize mois, une guerre les opposa à ceux qui se complaisaient autrefois dans leur massacre et qui avaient cherché à effacer chaque parcelle de leur existence. Au seizième mois, New York tomba ce que l'on qualifia de "victoire". Mais le prix de la guerre ne se mesura pas qu'au sang versé. Le prix de la guerre, c'étaient les bâtiments détruits, le goudron carbonisé, c'étaient les pluies de cendres et les ruines incandescentes. En voulant anéantir les humains, ils avaient ravagé la ville. Et il fallait tout reconstruire.
  • nowadays • Une fois que les territoires ont été tracés dans le marbre, il était temps d'entamer la reconstruction. Les plans ont été dessinés et mis en oeuvre par le printemps. Grâce à la puissance de leur magie, New York renaît de ses cendres. De nouveau, les buildings rivalisent avec le ciel. De nouveau, il y a quelque chose pour refléter le soleil.

    New York est divisée en plusieurs quartiers qu'on appelle les "zones". A chaque quartier correspond une ambiance totalement différente et propre à la population qui l'habite. Le changement entre les quartiers est parfois drastique, sans transition. Si les zones sont chacune dominées par un coven, la vie d'un quartier n'est pas réduit à la population de ce coven. En effet, chaque jour, plusieurs milliers de personnes transitent de zone en zone que ce soit pour travailler, pour se distraire ou encore pour comploter.

    big city life • Mis à part la magie révélée et utilisée à ciel ouvert, la vie à New York ressemble à celle qu'on connaît aujourd'hui. Le matin, les sorciers et les humains s'en vont travailler. Si certains métiers ne sont plus accessibles aux humains du fait des nouvelles lois sorcières, ils assistent les sorciers dans les tâches jugées ingrates. Le soir, ils rentrent chez eux ou arpentent les rues de New York à la recherche d'une distraction.

    De nos jours, la ville est peuplée d'environ 40% d'humains pour 60% de sorciers. La supériorité numérique des sorciers se fait ressentir tant dans la superficie qu'ils occupent que dans les lois qui les couronnent. Toutefois, si la ségrégation entre sorciers et humains s'installe peu à peu, elle n'est pas encore extrême et, pour l'instant, c'est dans une certaine harmonie qu'ils cohabitent.

    money bitch • La monnaie de New York n'est plus le dollar mais le black dime. Les billets et les pièces sont noirs avec des inscriptions iridescentes qui réagissent à la lumière que les humains appellent d'un ton moqueur les Shinies. Il est strictement interdit aux humains de l'utiliser. Ils n'ont, par conséquent, pas le droit d'avoir un compte à la banque magique et l'utilisation non autorisée de la monnaie sorcière est passible d'emprisonnement.

    Les humains sont payés en tickets de rationnement, ce qui permet aux sorciers de contrôler sévèrement leurs acquisitions ainsi que leur commerce. Entre eux, les humains n'utilisent pas les tickets de rationnement mais ont largement développé le troc. Ainsi, pour eux, les biens ont une importance très grande puisqu'il s'agit là de leur monnaie d'échange. Cela dit, certains humains commencent à s'organiser pour fabriquer de faux billets sorciers. Malgré les risques, le jeu semble en valoir la chandelle. En utilisant la monnaie sorcière et en se faisant passer pour un sorcier, ils pourront sans aucun doute avoir accès à de meilleures conditions de vie, à condition de ne pas se faire prendre...

    walls • La ville est fermée par des murs qui en font le tour. Ces murs sont gardés par le coven de l'Automne. Pour des raisons de sécurité, il est inerdit de sortir ou d'entrer dans la ville. Il est également interdit de s'approcher des murs.

    transportation • Les moyens de transport traditionnels existent toujours. Si les voitures et les bécanes circulent toujours sur les routes goudronnées de la terre promise, de nouveaux modes de transport ont été imaginés et mis en place par les sorciers.

    Les ferrys sont des bateaux magiques qui font le tour de la rivière Hudson. Ils sont principalement utilisés par les humains pour se déplacer depuis Staten Island jusqu'à New York et sont contrôlés par le coven de l'Automne.

    Les bateaux clandestins ont été fabriqués par les humains pour échapper au sévère contrôle des ferrys et pour pouvoir ramener de la contrebande au sein de leur territoire. Ces bateaux ne circulent que la nuit.

    Les transportes ont fait leur apparition dans certains endroit de la ville. Une transporte est une porte magique permettant à un sorcier de se déplacer d'une zone à une autre en un temps record. Chaque quartier possède plusieurs transportes placées à des endroits stratégiques et surveillés par l'Automne. Pour utiliser une transporte, rien de plus simple. Il suffit d'indiquer à la transporte l'endroit où on veut atterrir en appuyant sur un bouton et d'ouvrir la porte. Ce mode de transport est strictement réservé aux sorciers. Attention, des transportes clandestines ont vu le jour. Leur utilisation n'est pas recommandée.

    Les navettes. Compte tenu de la superficie de la ville, les sorciers, sous le règne de l'hiver ont développé un service de transport en commun composé d'un réseau de tramways des plus performants. Les navettes peuvent être utilisées par les humains à condition qu'ils utilisent le wagon qui leur est réservé.

    Les tunnels des anciennes stations de métro permettent de se déplacer en ville sans être aperçu. Il faut toutefois se montrer discret car les sorties de métro, elles, sont surveillées.

    street art • New York est profondément moderne et les sorciers n'ont jamais caché leur attachement à la ville. Pour lui rendre sa superbe, ils n'ont donc pas hésité à faire de leur terre promise une oeuvre d'art. Les fresques murales racontent toute une histoire et sont animées à l'aide d'un sortilège.

    witch party • Si chaque coven connaît ses propres festivités, il existe une célébration qui s'étend dans l'ensemble du territoire new-yorkais pour l'espace d'une semaine. Il s'agit en effet de la fête de la nouvelle année. Puisqu'elle symbolise la fin d'un cycle solaire, c'est une fête très importante pour l'ensemble des covens. Alors, chaque année, de nombreux évènements sont organisés au quatre coins de la ville. La célébration est couronnée par le rituel de la dernière lune que tous les sorciers suivent avec attention.

    media • Seuls les médias magiques ont survécu à la guerre et ceux-ci sont contrôlés d'une main de maître par l'hiver. Toutefois, le règne de la Summer Court a favorisé l'apparition des tabloïds et de médias plus légers. Le choix est donc large, mais les sorciers le savent, seules les informations proclamées par l'hiver sont dignes de confiance.

    technology • La technologie est toujours présente au sein de New York. Il n'est donc pas rare de voir les sorciers travailler avec des ordinateurs ou des téléphones.

  • zone 8 • Le Queens, sous l'égide de la Summer Court, est vite devenue la station balnéaire préférée des New Yorkais qui apprécient le luxe et l'ambiance qui les entourent. Les années folles ont laissé leur trace dans les avenues bordées de théâtres. Si cette zone accueille les sorciers en quête de culture et de divertissement, elle accueille aussi ceux qui cherchent potions et elixirs.

    zone 7 • La végétation verdoyante de Brooklyn ne peut être que le fait de la Spring court qui la contrôle. Qu'ils viennent ici pour profiter de la nature et des paysages magnifiques ou pour travailler avec les architectes sur les chantiers de la Spring Court, les voyageurs y trouveront toujours paix et quiétude.

    zone 10 • C'est sur la péninsule de Rockaway que sont exilés les Wicked. Avec ses îlots aux auras mystérieuses et son architecture coloniale, Rockaway accueille avec fierté les marginaux. Les sorciers des covens ne s'aventurent presque jamais là-bas mais il n'est pas rare d'y croiser quelques humains en quête d'objets magiques interdits ou de potions de guérison.

    zone 3 • Entre jour et nuit, le Bronx fait briller ses néons et ses reflets holographiques. Sous ses couleurs pastels et les sourires de ses habitants, le terrain de jeu de la Dawn Court cache bien plus de choses qu'on ne pourrait le croire. Le thème spatial est omniprésent dans ces rues mystérieuses. Si c'est ici que vous trouverez les meilleurs hôpitaux de la ville, vous y trouverez aussi la plus grande arcade de New York.

    zone 1 • L'Upper east side est gouverné par la Day Court sous le signe de l'opulence. Si les murs sont parés de dorures, les plafonds arborent les plus belles fresques de la ville. On y trouve l'imprenable banque magique dans laquelle viennent travailler chaque jour des milliers de sorciers, mais aussi les boutiques les plus en vogue à New York car, ne vous y trompez pas, c'est ici que la mode se fait... et se défait.

    zone 2 • Dominé par la Night Court, l'Upper West Side est quasiment désert en plein jour. C'est qu'en effet, on y vient surtout la nuit. Réputé pour sa vie nocturne trépidante, l'Upper West Side regorge d'endroits secrets et quelque peu douteux. Clubs, bars, boîtes de nuit ou encore casinos, une chose est sûre, vous ne vous y ennuierez jamais... A vos risques et périls.

    zone 5 • Comme en témoignent les building de glace, Lower Manhattan est gouvernée par l'hiver. L'architecture classique et les parures d'argent vous accueillent dans un monde délicat. Temple de la connaissance, c'est ici que sont stockés les plus précieux grimoires et que se trouve la mystérieuse bibliothèque du savoir. Vous y trouverez aussi le Bureau des Légendes, l'éminent centre névralgique des médias sorciers.

    zone 6 • Greenwich Village, dominée par l'Automne, arbore des allures steampunk. Ne vous laissez pas distraire par le son des engrenages, la discipline y règne et on peut sans nul doute dire qu'il s'agit là du quartier le plus sécurisé de la ville... Quand on n'est pas un humain bien entendu. Les sorciers y viennent surtout pour se ravitailler en objets magiques et découvrir les nouvelles inventions proposées par l'Infinite Corp.

    zone 9 • Sur Staten Island, les bâtiments saccagés par la guerre n'ont pas été reconstruits. Cette île, où abonde la misère, est souvent désertée en journée. Dès l'aube, les humains prennent les premiers ferries qui les amènent jusqu'à leur lieu de travail s'ils ont la chance d'en avoir un. Les sorciers, quant à eux, ne s'aventurent presque jamais dans cette zone qu'ils jugent trop dangereuse.  

    zone 11 • C'est sur cette zone que se trouve le campus de l'université Astoria. Le campus accueille chaque année des milliers de jeunes sorciers en vue de leur inculquer les valeurs magiques et de perfectionner leur maîtrise des arts sorciers.



Revenir en haut Aller en bas
 
• NEW YORK
Page 1 sur 1
two black eyes
Revenir en haut 

. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽ :: 
a modern guide
 :: 
The Stars
 :: 
Annexes
+
 Sujets similaires
-
» Séjour à New-York
» [ Lay' & Juju' ] Raid au FBI of New York
» Le Clubber's Band au Marathon de New-York
» New York Kings
» August Transat 2009 - New York / Plymouth... La course !


Sauter vers: