until we go down,, ARMAND

whatever happens, we are deathless
Aller en bas 
 
MessageSujetuntil we go down,, ARMAND      #☾.      posté le Lun 11 Fév - 13:19
you got two black eyes
Vesper Wolfhart
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t282-steal-your-throne-and-break-your-crown http://twoblackeyes.forumactif.com/t301-judge-jury-and-execution
image :
pseudo : castamere, anne.
credits : kween beylin (av) ;; ice and fire. (crack)
Faceclaim : phoebe tonkin.
Multifaces : cal brekker.
Inscription : 07/12/2018
Messages : 739
true color : d0b466
timelapse : VINGT-HUIT ANS. l’arrogance à son paroxysme pour celle qui n’est ni jeune, ni mature. la poupée se sait belle, à peine marquée par chronos et les sables du temps assassin.
heart rate : FIANCÉE. son goût pour les intrigues n'a pas eu raison de son coeur. c'est loras, à jamais et pour toujours. seulement à la faveur de la nuit, un fantôme resurgit des méandres de son esprit. armand. évidemment.
purpose : SOCIALITE. vomissant bouteilles de champagne et billets noirs, la belle est maîtresse des soirées du manhattan doré.
magic scale : niveau DEUX.
powerplay : L'AIR. mais plus encore, formidable écho à la nature sombre de la brune, elle a hérité du DON D'ASPHYXIE. son sourire dansant avec le sadisme est terrible quand elle vide l'air des poumons de ses victimes agonisant.
Black Dimes : 3203
DAY COURT
DAY COURT




City made of thin glass
Smoldering in pitch black
Sin so thick you can't see the stars
Can't tell good and evil apart

w: @armand de valois

ombre dans la nuit, la tonnante progéniture du jour se contente de n'appartenir qu'aux perfides ténèbres pour la soirée. vêtue du noir ennemi de l'éclatant, l'enfant se joue des règlements et fébrile, elle se fait la maîtresse des interdits. contraste démesuré pour celle qui n'a jamais suivi que ses propres lois. idiote qui se pense reine du monde, l'aveugle n'a pas conscience qu'elle n'est que pantin entre les mains expertes de son cher père. déchéance d'une illustre lignée pour l'ascension d'une autre, formidables jeux que sont ces joutes pour le pouvoir.
la gloire ou le trépas.

roi de valois foudroyé. dame faucheuse prend les traits de la suprêmissime, le bourreau devient divin. la mort ne doit être que plus belle quand elle est offerte par phenicia toegar.  

au fond, elle voulait pas tout ça vesper. épave sacrifiée au prix de sa fantastique victoire. chaos chimérique qui vient ternir ses exploits. ou peut-être que cette exécution ne vient que rajouter du sublime à la tragédie qu'elle écrit de concert avec armand.

armand.

la belle poursuit son épopée, bénie par la lumière sélène. elle connaît bien le tribunal, moins les tranchées qui mènent aux lugubres cachots réservés aux ennemis du soleil. il en est un désormais. grâce à elle. quand il lui offre son amour, elle lui rend désolation.

à force d'user de monnaies rutilantes et de promesses posant le silence en majesté, vesper, elle parvient enfin à ces prisons infâmes que l'on promet aux traîtres, empoignante dissonance avec la magnificence du bâtiment. ici, on étouffe dans le noir marasme. dehors, on irradie, bienheureux sous le dieu jour. elle se sentirait presque mal la vipère, la pesanteur s'empare de ses tripes. malaise. mais elle ne s'arrête pas. jamais. menton haut levé, elle jette des regards dédaigneux à ces quelques prisonniers endormis, recherche avec ardeur l'objet de ses désirs crépusculaires. et enfin,

il est là.

éclairés par de faibles flammèches, leurs regards se croisent.
et doucement, leurs coeurs se meurent.

_________________

(( passions extinguish ))
― in short, whispered sentences
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: until we go down,, ARMAND      #☾.      posté le Lun 11 Fév - 18:44
you got two black eyes
Armand de Valois
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t307-i-ll-raise-you-like-a-phoenix-armand http://twoblackeyes.forumactif.com/t755-armand-king-of-chaos http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test
image :
pseudo : laufeyson., tia.
credits : avatar by beylin queen, gif by tumblr and manon(ice&fire). signa by tiny heart.
Faceclaim : max irons.
Multifaces : lysandra havane & damon vasco.
Inscription : 08/12/2018
Messages : 494
true color : #55aca1
timelapse : vingt-huit années écoulées dans le sablier du temps.
heart rate : à jamais libre.
purpose : trafiquant, potioniste.
magic scale : niveau un, sûrement pas loin du deux, vu sa maîtrise presque parfaite de son don et son excellence en potions. mais il est incapable de lancer n'importe quel autre sort, même basique, et encore moins un rituel.
powerplay : le vol, pour caresser les nuages et faire léviter les pierres.
liability : ancien de la day, il a gardé le côté extravagant de ce coven, et se balade toujours avec beaucoup de bijoux en or (colliers et bagues majoritairement) + il a une cicatrice qui court de son épaule gauche à sa hanche droite, qu'il affiche avec fierté + toujours habillé de noir, avec de longs vêtements, souvent ouverts au niveau du torse + excellent épéiste, il a toujours une lame à sa ceinture, ainsi que des dagues dans ses bottes + maitre des potions, il a toujours un petit sac sur lui pour en transporter plusieurs.
loyalty : les wicked, sa nouvelle famille. banni par son coven, il rêve désormais de les voir disparaître dans les flammes.
action cards : 7
object cards : 1
intrigue cards : 1
Black Dimes : 1077
THE WICKED
THE WICKED




City made of thin glass
Smoldering in pitch black
Sin so thick you can't see the stars
Can't tell good and evil apart

w: @vesper wolfhart

noirceur.

autour de lui. dans son esprit. dans son coeur. absence de l’astre solaire qui semble se propager dans tout son corps. ou peut-être les abysses de son myocarde meurtri ont tout englouti. mystère qu’il ne souhaite pas résoudre. interrogation sans réponse. comme toutes les autres. futile, également. contrairement aux autres. ou peut-être que si. peut-être que se demander si vesper avait sincèrement eu de l’affection pour lui était ridicule, inutile. se demander si cela était uniquement sa faute, alors que clairement, il était la victime de cet odieux complot. oser espérer qu’hestia n’ait pas été au courant du plan, même si son esprit lui criait que c’était le cas. se représenter la fin de son père, sa disparition finale, imaginer la vie quitter ses yeux. cauchemars le tenant éveiller la nuit. cauchemar commençant en un si doux rêve pourtant, alors qu’il peut presque sentir la douceur du matelas sur lequel il est allongé, alors que les sensations de vesper perchée au-dessus de lui sont quasi réelles. que le bonheur semble être là, de nouveau, soudainement, abruptement, comme si rien ne s’était déroulé. et puis, aussi vive que l’animal dont elle porte le nom, la voilà qui lui enfonce littéralement un couteau dans le coeur, sourire carnassier et cruel accroché à ses lèvres rouges de baisers. liquide carmin qui s’écoule de sa poitrine. et lui, il ne trouve qu’une chose à dire, alors qu’elle rit aux éclats.

mais je t’aime.
et tu m’aimes, toi aussi.


il préfère ne pas dormir, alors, armand. garder les yeux ouverts sur des fantômes qu’il ne peut pas voir, tourmenté par des regrets murmurant à ses oreilles, tenu éveillé par la douleur de son organe vital, dérangé par les pleurs stellaires dégoulinant du ciel pour atterrir sur ses joues. lorsque la fatigue extrême le prend, il tombe sans même le sentir. chute vertigineuse, éternité brève. jamais il n’atteint le fond, cependant. mère Tragédie le rattrape toujours avant. lui rappelle qu’il n’a pas le droit d’oublier. et le cycle infernal recommence. inlassablement.

tac.
tac.
tac.

yeux qui glissent vers la droite, à travers les barreaux, vers la liberté. vers la trahison, alors que son regard se fige en reconnaissant la silhouette aimée et honnie à la fois. coeur qui s’arrête de battre, un bref instant. ou peut-être pendant plusieurs minutes. peut-être même qu’en réalité, soudainement, il est de nouveau mis en fonction, et il en avait oublié la sensation. ses yeux fatigués scrutent chaque parcelle du visage de sa douce, lit des promesses à la plissure de ses paupières et des mensonges au coin de ses lèvres. voit de l’amour dans la longueur de ses cils, et de la cruauté dans les courbes de ses joues.

enfin, il bondit.

vision brièvement tachée de noir face à sa réaction trop vive, il n’attend cependant pas de nouveau pouvoir admirer son faciès. envie de vomir mêlée au besoin de pleurer. rage immense s’emparant son corps, tentant de combattre son stupide coeur gémissement un peu plus fort pour la serrer une dernière fois contre lui. “qu’est-ce que tu fais ici ?” voix brisée, voix emplie de colère, aussi. “je ne veux pas te voir. vas-t-en.” yeux qui brûlent, fierté qui combat les chansons de son coeur meurtri. “tu m’as déjà suffisamment fait de mal ainsi.” ton qui diminue, ventre qui se tord.

il refuse de la regarder.
pourtant, il ne peut voir qu’elle.

_________________

( How do you live with a heart half shattered, and half glowing ?)
Revenir en haut Aller en bas
 
until we go down,, ARMAND
Page 1 sur 1
two black eyes
Revenir en haut 

. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽ :: 
new york
 :: 
Zone 1
 :: 
The Tribunal
+
 Sujets similaires
-
» Armand de Sacrepon [Spadassin][Aetius]
» Guilhem Armand McKlinger ~ [Terminé !]
» Jwèt lan genlè gate vre ant ARISTIDE ak PREVAL
» Armand regagne Scylla [Aetius]
» Un plan Marshall pour Haiti


Sauter vers: