once upon a dream (fioraela)

whatever happens, we are deathless
Aller en bas 
 
MessageSujetonce upon a dream (fioraela)      #☾.      posté le Lun 11 Fév - 18:52
you got two black eyes
Rafaela Serrano
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t1887-salt-in-my-hair-rafaela#41130 http://twoblackeyes.forumactif.com/t1918-gout-d-embruns-gout-de-
image :
pseudo : ABRAXAS
credits : praimfaya (av) ; prima luce (icons)
Faceclaim : darya dogusheva
Multifaces : cordebitch
Inscription : 18/01/2019
Messages : 85
true color : #006666
timelapse : vingt ans ∫ la fraîcheur des embruns et le goût du sel sur les lèvres ; les jumeaux sont nés en plein coeur de l'été, un trente-et-un juillet il leur semble.
heart rate : once upon a dream ∫ le palpitant bat la chamade quand le sourire de la fleur berce ses souvenirs ; elle rêve de pouvoir glisser ses doigts fins dans ses cheveux bruns et de respirer son parfum de jasmin.
purpose : serveuse ∫ à l'itaque, depuis deux semaines à peine. avant, elle vendait des fleurs sur le marché et encore avant elle faisait le ménage au moon motel. raf, elle n'arrive pas à se fixer, elle change de job comme elle respire ; elle est libre, si libre qu'il lui est plus facile d'errer que de travailler.
magic scale : elle n'a jamais vraiment été tournée vers la magie, alors s'exiler à rockaway n'a pas changé grand chose. maigre niveau un ∫ dont elle se satisfait, son don lui suffit amplement ; nysa a tenu à inculquer quelques notions à sa pupille afin de pouvoir mieux servir leur église mais elles n'inspirent pas beaucoup l'intéressée.
powerplay : respiration aquatique ∫ raf, elle a la possibilité de respirer sous l’eau (salée uniquement), avec une sensation de noyade lors des premiers instants sous l’eau (le temps que le pouvoir se déclenche, la peau de son cou juste derrière l’angle de la mâchoire se déchire pour laisser la place à des branchies discrètes et ses poumons s’adaptent à la respiration aquatique) et une sensation d’asphyxie lors des premiers instants de retour sur la côte ou sur le pont d’un navire (en soi, dès que l’ensemble de son corps quitte l’eau ; le temps que les branchies se résorbent et que ses poumons se réadaptent à la respiration aérienne, sécher sa peau aide à accélérer le processus et donc diminuer l’étouffement) ; la durée est illimitée à sa connaissance.
liability : libre - sauvage - loyale - violente - douce - insaisissable - fragile (sur terre) - forte (dans la mer) - rancunière - sanglante - rêveuse - instinctive

un ∫ lost boys. sa deuxième famille, celle qu'ils ont créée ensemble avec leandro. des gamins perdus comme eux, des gamins en manque d'amour et aux rêves plein la tête ; les jumeaux à leur tête, tels peter pan et lily la tigresse, ils ont terrifié et amadoué leur quartier, ils ont pris ce que personne n'avait voulu leur donner, ils se sont soutenus et ont grandi ensemble. puis un jour mr barrie les a recueillis et leur a donné un semblant de cadre et tout s'est simplifié, même si certains, comme raf, n'ont pas perdu leur sauvagerie. deux ∫ coeur de sirène. ça veut dire qu'il faut qu'elle aille souvent se baigner dans l'océan, la poupée, ou alors sa santé en pâtit. son coeur faiblit, elle a du mal à respirer ; si elle a appris à reconnaître les signes d'une crise, leandro, lui, ne les voit pas arriver et s'inquiète toujours de savoir comment elle va. du moins s'inquiétait-il quand elle était encore avec lui, avant la fuite. trois ∫ insomnie. le sommeil la fuit depuis l'incident ; elle n'arrive plus à dormir sans que son regard ne vienne la hanter et l'anxiété l'étreint et l'étouffe tandis qu'elle se retrouve à la place de la petite lily, faible et perdue, innocente condamnée à un supplice qu'elle n'a pas demandé. quatre ∫ danse. alors pour se vider l'esprit et oublier son péché, elle virevolte et tournoie au rythme de mélodies qui ne résonnent que dans sa tête, le plus souvent pieds nus sur le sable de la rockaway beach, paupières closes et sourire aux lèvres. cinq ∫ coquillages. la gamine les récupère sur la plage ou au fond de l'eau et les entrepose dans des bocaux qui décorent son petit appartement miteux. entiers ou brisés, blancs, crèmes ou colorés, leur disparité n'est qu'un reflet de son caractère changeant. six ∫ black church. elle a erré près d'un mois dans les profondeurs de l'océan après avoir fui la summer, sirène perdue entre l'amour du clan et le besoin de liberté ; quand elle s'est finalement décidée pour le premier et s'est échouée à rockaway, c'est nysa fairchild qui l'a recueillie et l'a guidée vers l'église des deux yeux noirs. elle lui a offert un nouveau foyer, de quoi la rattacher à l'humanité malgré l'amère absence de son frère ; deux ans ont passé et l'enfant espionne désormais au profit de sa presque mère. sept ∫ bouteilles à la mer. c'est comme ça qu'ils restent en contact quand ils ne peuvent pas se retrouver, raf et fiore ; nées de leurs rêves et nourries par leur amour innocent, aveuglé par la candeur des premiers émois. échange de lettres ou de petits présents qui prennent la forme de coquillages ou de petites pierres qu'elle a pensé lui plairaient ; elle lui glisse parfois un murmure énamouré quand elle réussit à dompter sa magie.

loyalty : à leandro, aux gamins perdus. à nysa, à la black church. et par-dessus tout, à elle-même.
warning sign :
perle salée qui se mêle aux embruns
éclat sanguin de l'enfant que l'on a abandonnée
rafaela


Goût d'embruns
Goût de spleen
∫∫∫


FIORE & NYSA & YOU

Black Dimes : 650
THE WICKED
THE WICKED

once upon a dream
fiore & rafaela
regard arc-en-ciel perdu dans l'horizon, crinière dorée battue par l'alizé giflant ses pommettes rosies ; la nostalgie a poussé la poupée à venir se réfugier dans une crique cachée du queens et elle fredonne une mélodie qu'elle seule connaît, assise dans le sable et l'esprit perdu dans des rêves éveillés. elle s'imagine créature marine et corsaire sanguinaire, délicate princesse et dragon féroce ; univers de possibles qui se déroulent devant elle. le rêve qu'elle préfère implique un certain jeune homme au regard chocolat et au parfum de fleur ; à part leandro, il semble être le seul à savoir trouver les mots qui la calment.

ils ne se sont vus qu'une seule fois, peu de temps avant son départ précipité ; chaude soirée d'été au bord de l'océan, la méfiance mutuelle s'est vite estompée quand les prunelles se sont finalement croisées : le garçon semblait bien trop pur pour qu'elle puisse le soupçonner de quelque méfait. il a réussi à l'amadouer bien plus rapidement que beaucoup d'autres et a réveillé en elle quelque chose qu'elle ne pensait pas posséder ; féminité, douceur, délicatesse ; la voilà qui rit et qui rougit, troublée par la lueur au fond de ses iris.

un soupir lui échappe à mesure que les souvenirs reviennent ; elle doute de revoir un jour celui qu'elle a choisi d'appeler prince de ses rêves. qui essaie-t-elle de berner si ce n'est elle-même, de toute façon ? il l'a très certainement oubliée depuis longtemps ; deux longues années sont passées depuis leur rencontre, deux longues années pendant lesquelles il s'est passé beaucoup trop de choses pour qu'elle ait pu survivre dans son esprit. il lui arrive d'ailleurs souvent de penser qu'il n'a été qu'un produit de son imagination, rêve qui s'effrite un peu plus à chaque fois qu'elle le touche du bout des doigts.

la poupée se relève et, yeux fermés et bras écartés, laisse la brise iodée jouer avec ses cheveux et lui murmurer ses secrets à l'oreille ; un sourire serein vient détendre ses traits et elle reste ainsi quelques minutes qui lui semblent être des heures. un sentiment étrange vient pourtant prendre le dessus sur son bien-être, sentiment sur lequel elle finit par poser un nom : quelqu'un l'observe. une pointe de panique lui coupe le souffle et elle se retourne vivement, toute trace de sérénité disparue, un éclat dur dans le regard, le corps tendu, prête à plonger dans les vagues qui viennent lécher ses pieds nus si jamais elle devait fuir ; sa bouche s'arrondit en un "oh" de surprise et ses traits se détendent quand elle reconnaît l'intrus, arrêté un peu plus haut sur la plage sablonneuse. « f-fiore ? » l'hésitation est perceptible dans sa voix, comme si elle n'est pas sûre de ce qu'elle voit ; il pourrait n'être qu'un tour de son esprit, mirage d'un rêve presque oublié, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
once upon a dream (fioraela)
Page 1 sur 1
two black eyes
Revenir en haut 

. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽ :: 
new york
 :: 
Zone 8
+
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG


Sauter vers: