Terence Blackwell ♦ I want to break free

whatever happens, we are deathless
Aller en bas 
 
MessageSujetTerence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Dim 23 Déc - 2:02
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

Terence Blackwell
Extravagant, outrageous, scandalous.
identity Terence Blackwell

birth star 48 ans, né un 5 Septembre à New York.

activities Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.

heart rate Amants multiples, homosexuel non-assumé.

group Winter Court, indifférence feinte quand en réalité il espère obtenir une place, être enfin quelqu'un.

powerplay Maniulation de l'état solide de n'importe quel liquide.

temper trap
La nuit
Affectueux, délicat, tendre.
Extravagant, scandaleux, excessif.

Le jour
Détruit, brisé, blessé.
Discret, passif, fragile.
Amants, passés ou présents (♂) Vous avez croisé son chemin dans un de ces bars aux néons perçants, et il a fini la nuit avec vous. Relation sordide, amourette d'une nuit, complexité de l'abandon ou rendez-vous réguliers, les places sont nombreuses à pourvoir sous les draps d'un homme qui n'ose pas chercher les sentiments.

Celle qui (♀, Winter) Tu es celle qu'il a abandonné devant l'autel. Mariage sagement arrangé par vos parents, tu lui étais destinée. Il t'a plantée le jour-même, abandonnant son poste pour aller vivre la frivolité d'un amour défendu. Que tu lui en veuilles ou qu'il t'inspire une pitié certaine, une compassion étonnante ou tout autre sentiment, cet abandon t'a profondément marqué. Terence en est profondément désolé, il te présenterais mille excuses s'il le pouvait, mais il n'a pas eu l'occasion de te recroiser depuis.

Alliés (préférence Winter mais ouvert aux autres) Vous savez ou non ce qu'il a vécu, peut-être que son état fait écho dans votre propre cœur. Quelque part, il vous inspire une certaine confiance et vous n'avez pas le sentiment que c'est une mauvaise personne. Après tout, chacun a ses tords, ses secrets, mais certains ont la chance qu'ils ne soient jamais découverts. Vous le connaissez depuis longtemps ou pas, mais Terence semble pour vous l'un de ceux à qui la société a fait faux-bond, quelqu'un qui a vraisemblablement besoin d'un nouveau départ.

Ennemis (indifférent) Cet homme vous rebute. Que vous sachiez pourquoi ou non, que vous ayez eut vent de quelque manière que ce soit de ce qu'il a fait à sa famille : c'est bien simple, il vous écœure. Ses habitudes étranges, son caractère, son TIC, ses gestes, sa maladie.. Quelque chose vous dérange, que vous le faites savoir ou non : situation tendue, elle peut soit exploser soit s'améliorer..

Manipulateur (indifférent) Tu as connaissance de son plus sombre secret, vérité éclatante d'une homosexualité qu'il tente de dissimuler après les dégâts causés dans sa famille, d'un mariage annulé, caché tant bien que mal. Cette information est pour toi une ressource non-négligeable en termes de manipulation : tu peux obtenir beaucoup de choses en faisant peser le poids de ta menace sur son dos, et tu sembles te complaire dans cette situation. (Attention pour ce lien, vous devez avoir une bonne raison de vouloir manipuler + une raison de connaître ces informations).

Pancartes publicitaires (♀) Ces femmes sont ses meilleures alliées ; courtisées pour aucune autre raison que le paraître, Terence dissimule son secret derrière ces belles affiches publicitaires. L'une peut savoir la vérité, l'autre l'ignorer : c'est du pareil au même pourvu que la supercherie fonctionne sur le reste de ses fréquentations diurnes. Un café, une virée en voiture ensemble.. Tout prétexte est bon à prendre.

Dealers, etc (indifférent) Tous ces gens qu'il croise, tard le soir, pour se procurer de quoi oublier la face du monde telle qu'il la connait.

Autres.. Tout est possible alors n'hésitez pas !
current rps
I'm going slightly mad feat. Mojave E. Barnes

lien rp en cours feat. Nom du perso

lien rp en cours feat. Nom du perso

lien rp en cours feat. Nom du perso

lien rp en cours feat. Nom du perso

lien rp en cours feat. Nom du perso
down we go
lien rp 1 feat. Nom du perso

lien rp terminé feat. Nom du perso

lien rp terminé feat. Nom du perso

lien rp terminé feat. Nom du perso

lien rp terminé feat. Nom du perso

lien rp terminé feat. Nom du perso
Addiction à l'alcool et autres droguesAtteint du VIH et d'un TICPianiste à l'oreille parfaiteHabitué des bars gays Plus de détails ci-dessous..

Addiction à l'alcool et autres drogues L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

VIH Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

Pianiste Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

Nocturne scandale Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

TIC Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.


Playlist
Queen Under pressure
Debussy Clair de lune
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Dim 23 Déc - 2:03
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

Boys in New York
blow out all the candles blow out all the candles
Mojave E. Barnes
Winter Jude Law
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).




Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Dim 23 Déc - 2:03
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

Girls in New York
blow out all the candles blow out all the candles
Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Prenom Famille
groupe célébrité
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).







_________________
Cats, piano
and cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Dim 23 Déc - 2:04
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

C'est à vous !
allez-y mes jolis poulets
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Mar 25 Déc - 19:31
you got two black eyes
Mojave E. Barnes
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t516-when-the-battle-s-lost-and-won-mojave http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test
pseudo : Phoebus
credits : Ava : Phoebus / Sign EXORDIUM.
Faceclaim : Jude Law
Inscription : 10/12/2018
Messages : 60
timelapse : 45 Ans ; Tu es né un 29 Décembre. Enfant de l'hiver sous tout ses états tu as vu passer bien des épreuves.
heart rate : Veuf depuis maintenant cinq ans, ton coeur est gelé comme l'est ton regard. Il n'y a plus rien dans ta vie, plus personne sous ton toit où le silence est de mise quand le piano n'est pas là pour le transpercer.
purpose : Tu es Gardien du Savoir, plus exactement, tu es spécialiser dans les archives des trésors que renferme le savoir du coven de l'hiver. Tout ces documents que tu as lu, tu les connais par coeur. Mémoire eidétique, tu te souviens de tout ce que tu vois ou lis. Fardeau ou don, tu ne saurais le dire.
magic scale : Niveau III. Quoique tu estimes la magie comme un constant apprentissage, tu sais maîtriser ton don et les sortilèges aussi facilement qu'un chef d'orchestre devant ses musiciens.
powerplay : Refroidissement Éolien. Tu as le contrôles des vents glacés, de la bise au blizzard. Tu maîtrises la pression atmosphérique hivernale pour créer autour de toi un paysage d'hiver calme ou encore une trombe de neige...
loyalty : Depuis toujours tu foules les pavés froid de Lower Manhattan, tu vis au sein et pour le Coven. Ta place d'archiviste est importante et tu en as conscience, aussi es tu particulièrement dévoué à ta tâche et aux tiens.
Cependant, derrière un masque de marbre glacé, ton esprit est ouvert... Il est facile de poser des idées reçues sur ton être mais attention à ne pas te juger trop vite.

warning sign :

Winter Court
Whence is that knocking?
How is ’t with me when every noise appals me?
What hands are here? Ha! They pluck out mine eyes.
60Will all great Neptune’s ocean wash this blood
Clean from my hand? No, this my hand will rather
The multitudinous seas incarnadine,
Making the green one red.


Black Dimes : 692
WINTER COURT
WINTER COURT

Un petit MP t'attends dans ta boîte à secrets :muchacho: Je voulais juste poser le premier message sur cette fiche bien trop vide pour ce joli minois :muchacho:

_________________
Mama, just killed a man
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Mar 25 Déc - 23:16
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

Je t'ajoute de ce pas :muchacho: ce lien envoie du pâté comme on dit :owi:

_________________
Cats, piano
and cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Jeu 27 Déc - 14:56
Invité
you got two black eyes
avatar
Invité

:frodon: :frodon: :frodon: :frodon: :frodon:
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Jeu 27 Déc - 15:35
you got two black eyes
Mazu Wang
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test http://twoblackeyes.forumactif.com/h41-profil-test
pseudo : nox
Faceclaim : bae doona // kane
Inscription : 09/12/2018
Messages : 55
heart rate : L'amour amorphe. A mort les heures fièvres. Veuve au coeur; voeux bannis du corps. Ça cajole le trop plein de néant vif. Un album aux sentiments crevards. Avare des sourires inversés. Épistyles fanés sur le tombeau myocarde. Pleurs atrophiés et trophée utopique qu'elle a salement immolé. Une poitrine à la morgue.
purpose : Mère magouille. Sainte soeur des bannis. Bandit aimante; l'amiante en ligne de conduite. Ça s'aimante aux sales stratagèmes, aux râles bohèmes. Docteur maboul déchue; déçue des anciens compères amers. Dérobe des trésors pour en dégobiller des malédictions. A être bras-droit des wicked; à prôner les maraudeurs. Gang des chapardeurs aux doigts d'or. Et elle, alchimiste qui traque pour troquer puis truquer des trucs en toc.
magic scale : Sans parcimonie. La partition pure, la perdition brute. La perte qui l’a épanoui. Évanoui les dogmes d’antan pour une réminiscence tout en lueur. La férocité à la technicité. Logique en fusion à son écrin à risques. Hurle à la puissance en conqûete.
powerplay : Caméléon de verre. Métamorphe miroir. Monstre de foire. La carne troquée pour des reflets moirés à sa guise. Arme truquée. Le palais des glace à elle seule. Ça aspire les alentours pour aspirer au camouflage. La transparence pour soutane; l’âme toute comblée d’errance. Ultime mascarade. Cette silhouette encore palpable; le verre pour pelage. Elle a les articulations qui entaillent; les coups qui fracassent.
Black Dimes : 273
THE WICKED
THE WICKED

ça sent le style par ici, donc je pose baggage :ouh:
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Ven 28 Déc - 0:57
you got two black eyes
Irvan Beauregard
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : Lighty
credits : Beylin
Faceclaim : Aaron Taylor-Johnson
Inscription : 08/12/2018
Messages : 269
timelapse : Depuis vingt-sept longs hivers il doit traîner ses ressentiments. Qu’il aurait aimé ne jamais voir le jour au milieu de ce froid glacial d’un 8 décembre.
heart rate : Seul est le pauvre homme qui un jour espère tomber sur cette dame au regard de braise, celle-là qui réussira à réchauffer son cœur glacial.
purpose : Collé aux basques de son frère, surnommé le pot de colle, il espère pourtant pouvoir un jour sortir de son ombre. Bibliothécaire au côté de son frangin. The Library of all things est sa seconde demeure.
magic scale : Triste est la vie de cet homme pour avoir grandit dans l’indifférence de ses ainés. Un cruel manque de confiance lui fait défaut, pessimiste dans l’âme il n’a jamais suffisamment cru en lui pour faire preuve de courage. Par peur de l’échec il se cantonne au Niveau 2, ne souhaitant pas se ridiculiser en n’arrivant pas à atteindre le niveau de son frère. Capacités qu’il semble posséder au demeurant.
powerplay : La glace belle et pure, sans défaut, c’est son héritage, ce qu’il a hérité de cette famille qui ne lui prête suffisamment pas d’attention. Il aurait dix mille raisons de ne pas en vouloir, bien qu’elles soient fondées ou non… mais ce n’est pas la question, car il respecte profondément son hérédité même s’il ne l’avouera jamais. Il maîtrise la glace comme tous ceux de sa famille… En bon Beauregard il pourrait contrôler cet élément fascinant sans trop de difficulté s’il s’en donnait les moyens. Contrairement à la plupart des membres de son coven il excelle surtout dans l’art de transformer l’eau en glace et ainsi le modeler comme il le souhaite. Sa dernière trouvaille étant l’humidité dans l’air qu’il prend un énorme plaisir à geler en faisant baisser drastiquement la température autour de lui. Cette vapeur d’eau prend ainsi la forme d’une poussière de glace, qu’on pourrait comparer à des cristaux minuscules, par millier. La beauté de ce spectacle est à couper le souffle tout autant que sa dangerosité si on l’inhale.
Black Dimes : 1255
WINTER COURT
WINTER COURT

Un petit lien ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Mar 1 Jan - 22:04
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT


_________________
Cats, piano
and cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Ven 4 Jan - 20:00
you got two black eyes
Irvan Beauregard
Voir le profil de l'utilisateur
pseudo : Lighty
credits : Beylin
Faceclaim : Aaron Taylor-Johnson
Inscription : 08/12/2018
Messages : 269
timelapse : Depuis vingt-sept longs hivers il doit traîner ses ressentiments. Qu’il aurait aimé ne jamais voir le jour au milieu de ce froid glacial d’un 8 décembre.
heart rate : Seul est le pauvre homme qui un jour espère tomber sur cette dame au regard de braise, celle-là qui réussira à réchauffer son cœur glacial.
purpose : Collé aux basques de son frère, surnommé le pot de colle, il espère pourtant pouvoir un jour sortir de son ombre. Bibliothécaire au côté de son frangin. The Library of all things est sa seconde demeure.
magic scale : Triste est la vie de cet homme pour avoir grandit dans l’indifférence de ses ainés. Un cruel manque de confiance lui fait défaut, pessimiste dans l’âme il n’a jamais suffisamment cru en lui pour faire preuve de courage. Par peur de l’échec il se cantonne au Niveau 2, ne souhaitant pas se ridiculiser en n’arrivant pas à atteindre le niveau de son frère. Capacités qu’il semble posséder au demeurant.
powerplay : La glace belle et pure, sans défaut, c’est son héritage, ce qu’il a hérité de cette famille qui ne lui prête suffisamment pas d’attention. Il aurait dix mille raisons de ne pas en vouloir, bien qu’elles soient fondées ou non… mais ce n’est pas la question, car il respecte profondément son hérédité même s’il ne l’avouera jamais. Il maîtrise la glace comme tous ceux de sa famille… En bon Beauregard il pourrait contrôler cet élément fascinant sans trop de difficulté s’il s’en donnait les moyens. Contrairement à la plupart des membres de son coven il excelle surtout dans l’art de transformer l’eau en glace et ainsi le modeler comme il le souhaite. Sa dernière trouvaille étant l’humidité dans l’air qu’il prend un énorme plaisir à geler en faisant baisser drastiquement la température autour de lui. Cette vapeur d’eau prend ainsi la forme d’une poussière de glace, qu’on pourrait comparer à des cristaux minuscules, par millier. La beauté de ce spectacle est à couper le souffle tout autant que sa dangerosité si on l’inhale.
Black Dimes : 1255
WINTER COURT
WINTER COURT

@Terence Blackwell Désolé pour le retard ! Non je n'ai pas d'idée encore, mais je pense qu'on peut trouver un truc intéressant si on en discute :globul:
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Lun 14 Jan - 14:59
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

Désolée du temps de réponse :c je lis ta fiche dès que possible et on verra ce qu'on peut faire !

_________________
Cats, piano
and cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Hier à 18:21
you got two black eyes
Magnus Glücksbourg
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t1047-matins-de-neige http://twoblackeyes.forumactif.com/t1261-comme-le-soleil-dans-so
image :
pseudo : astéria
credits : nairobi
Faceclaim : dacre montgomery
Inscription : 28/12/2018
Messages : 94
timelapse : Palpitant esseulé, glacé, éprouvé par la capricieuse volonté du dieu-soleil. Par vingt-sept fois les rayons de sa cruelle lumière lui ont brûlé le cœur.
heart rate : Liberté conditionnée à la jeunesse de sa promise, l’amant maudit s’enivre d’un célibat qu’il sait en sursis.
purpose : Pion placé sur un échiquier qui lui reste étranger, gestes dictés par une ambition démesurée. Il n’est pas beaucoup plus aguerri que ces jeunes suprêmes qu’il a l’audace de conseiller.
magic scale : Niveau 3, il côtoie les cieux depuis peu.
Black Dimes : 664
WINTER COURT
WINTER COURT

@Terence Blackwell j'ai cru comprendre que la nuit Terence tombait également dans des substances pas très légales alors il nous faut un lien :smile:
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le Hier à 20:14
you got two black eyes
Terence Blackwell
Voir le profil de l'utilisateur
http://twoblackeyes.forumactif.com/t881-terence-blackwell-under-pressure
image :
pseudo : Winter Soldier
credits : AVATAR // midnight blues
Faceclaim : RDJ
Multifaces : //
Inscription : 20/12/2018
Messages : 47
timelapse : Quarante-huit années, piochées autrefois dans les bas quartiers de New York. Né un cinq septembre aussi froid qu'étrange. Dissipé sous les houles, naquit l'enfant prodige : celui qui, bien vite, destituerais les exigences d'un père et tuerais de chagrin une mère.
heart rate : Obscures idylles, l'homme trouve un charme certain à ses semblables ; secret qu'il cache de honte, alors qu'il ne devrait pas. Il se donne l'air d'un homme inatteignable pour les demoiselles au regard enchanteur, mais elle ne lui donnent aucun frisson. La réalité est toute autre, masquée sous un voile sordide de mensonges savamment tissés : ses lippes se régalent de parcourir l'épiderme d'autres hommes.
purpose : Estropié de mauvaise foi, l'homme s'occupe de dépoussiérer sa place à la Winter Court alors que sa réputation ternie lui colle aux basques : il rêve doucement, espère peut-être que c'est là la solde de son avenir.
magic scale : Niveau II.
powerplay : Froideur de l'hiver, il est capable de manipuler la température des liquides pour les glacer instantanément. Dangereuse magie qu'il apprend à maitriser mais qui requiert calme et réflexion, deux choses qui ne sont manifestement pas ancrées dans son cœur.
liability : 1 // L'âme en peine, perdition du soi dans l'alcool givrant les lèvres. Mal de vivre sous la poudre qu'il essuie d'un revers de manche. Calme olympien qui règne dans la pièce : il est seul face à ses démons. L'alcool et la drogue ont bercé ses nuits de noirceur et de démence à n'en plus savoir ce qui faisait le plus de dégâts. L'amour tue et lui il se tue à petit feu.

2 // Drame indicible, il sait pourtant ce que son corps renferme. Maladie qui coule dans ses veines, qui réapparait dans son esprit vagabond à chaque baiser qu'il échange. VIH diagnostiqué il y a déjà plusieurs années, il tait le mal qui le ronge sans pourtant l'oublier, l'anéantir. Honte inavouable d'avoir pris le risque pourtant connu, il ressasse ce sentiment destructeur avec une frénésie insatiable.

3 // Ses mains courent sur le clavier, effleurant les touches d'une délicatesse sans nom. Pianiste hors pair, il sait jouer n'importe quel air entendu un jour dans sa vie ; mémoire auditive infaillible, oreille parfaite. Il a besoin de la musique pour apaiser ses maux, elle sait calmer en lui ce que même la drogue ou l'alcool ne peut combler.

4 // Scandale au bout des lèvres, l'extravagance de l'homme se révèle quand il se faufile dans l'ombre des bars gays de la ville. Il laisse de côté son apparence trop sobre pour démentir toute gêne dans un milieu où il n'a nul raison de se sentir discriminé. Il y trouvera l'amant d'un soir, celui qui, au goût d'excentricité, complaira son amour sous des draps de soie. Il estime que les passions aussi vibrantes que celles-là se doivent de rester secrètes ; grandiose tableau caché au reste du monde quand il tait son ignominie sous un masque de plâtre.

5 // Trouble compulsif, ses mains s'arrêtent rarement. Elles s'agitent dans ce geste si particulier que fait son poignet, trahissant son angoisse dans un singulier mouvement. Il ne le contrôle pas, ce sont ses mains qui bougent et qui font partie de cette attitude excessive qui l'accompagne ; l'on décèle sous ces gestes la personnalité troublée d'un homme, la forme qui se donne au fond de tristesse mélancolique. Ça le gêne profondément, passer inaperçu avec ce tic est d'une importance capitale pour lui. Aussi déteste-il les événements public ou les anciennes réunions familiales. C'est un homme qui a peu d'aise en public.

warning sign :

Winter Court
Frozen to the bones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


My greatest love interest
has not yet run its course

Black Dimes : 368
WINTER COURT
WINTER COURT

@Magnus Glücksbourg Avec plaisir ! Tu as une idée ? :salut:

_________________
Cats, piano
and cigarettes
Revenir en haut Aller en bas
 
MessageSujetRe: Terence Blackwell ♦ I want to break free      #☾.      posté le
Contenu sponsorisé
you got two black eyes

Revenir en haut Aller en bas
 
Terence Blackwell ♦ I want to break free
Page 1 sur 1
two black eyes
Revenir en haut 

. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽ :: 
the moon stone
 :: 
Gestion du Personnage
 :: 
Fiches de liens & RP
 :: boys, boys, boys
+
 Sujets similaires
-
» I want to break free!
» [FB 13 Janvier 1623] I Want To Break Free ♪
» Byeol Sun Joo + break free
» i want to break free | ariara
» Break free ♠ Jacinth Priest


Sauter vers: