. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽
In every deck, the Fool is in a precarious position. Think of all of the idioms we have for taking chances. “Going out on a limb.” “Winging it.” “Break a leg.” These all sound really painful, but what they’re about is deciding thatbeing still is not for you. When you see this in a reading, you'll know it's time to jump.
avatar
Message privé:  Envoyer un message privé Contacter par email:   
Lazar Haefeli
Aujourd'hui à 22:35
DAWN COURT
DAWN COURT
image :

pseudo :
dirge, amandine

credits :
dailysecrethistory.tumblr(gif) athenaefilia.tumblr (icons) siren charms (sign)

Faceclaim :
max barczak (midnight blues)

Inscription :
10/12/2018

Messages :
55

true color :
[teal]

timelapse :
(19 ans) l’innocence fanée de ses premiers roses épaulés avec amertume, le gamin affiche avec mégalomanie des obsessions surréalistes pour son âge, sa jeunesse une peine qu’il assume en s’usant la chair aux déraisons de ses rêves les plus fous.

heart rate :
(célibataire) le cœur tourné vers d’autres rives, l’écume écrase sa trachée sans qu’il ne puisse se résoudre à la rouille des amours blessées.

purpose :
(étudiant en archéologie sorcière) personnage parfois plus littéraire qu’il n’en est réel, le blond fait partie de ces immolées ayant arraché l’essence de leur être pour l’enfermer dans un livre. érudit à l’avide soif de savoir, il se meurt sous ses obsessions, usant le suc de toutes heures dans l’espoir d’un jour tout savoir.

magic scale :
(niveau 2) avide créature convoitant les limites du cosmos, il n’est de frontière que le Haefeli ne souhaite traverser. il n’est de limite qu’il ne veut briser afin de s’élever au dessus de ses rêves les plus fous. rongé par ces obsessions sur lesquelles il ne met de mots, le gamin use chaque éclat de son potentiel pour en policer le tranchant.

powerplay :
(contrôle de la perception de souffrance) malédiction ayant fait de sa carne le foyer d’une absence, le gamin danse sur un fil à lorgner les étendues de l’abysse du mal. de ses doigts fantomatiques, il s’invite chez l’autre, animant ses nerfs pour que son corps s’abandonne à sa souffrance imaginaire ou bien oublie le foyer de ces maux que rien ne semble autrement pouvoir éteindre.

loyalty :
Loyauté rouillée d’un être incapable de se conjuguer autrement qu’à la première personne, il ne peut pourtant s’arracher ces enseignements lui ayant été bourré sous la caboche par ses parents. Même s’il passe toujours en premier, son coven il l’a tatoué sur la face cachée de son cœur, promesse inavouable d’une foi dont il ne peut se défaire.Enfant des obsessions labourant sa chair, il n’a d’yeux que pour ces courses folles arrivant à ranimer le palpitant entre ses côtes. Timonier rêvant d’une épopée n’ayant de fin, en redoutant l’inéluctable il vogue sa galère au gré de leur Odyssée. Et s’il n’a ni dieu ni maître, au cœur aucune foi, aucune loi, sa dévotion est à jamais tournée vers l’éphémère mégalomaniaque de leurs recherches.

Black Dimes :
390

You got
two black eyes from loving too hard
and a black car that matches your blackest soul