. ✵ * · . . TWO BLACK EYES ☽
In every deck, the Fool is in a precarious position. Think of all of the idioms we have for taking chances. “Going out on a limb.” “Winging it.” “Break a leg.” These all sound really painful, but what they’re about is deciding thatbeing still is not for you. When you see this in a reading, you'll know it's time to jump.
avatar
Message privé:  Envoyer un message privé Contacter par email:   
Arslan Toegar
Aujourd'hui à 16:20
DAY COURT
DAY COURT
image :

pseudo :
pyrrhos

credits :
(c) d4rk pissenlit & le fake chinois (avatars) / me (signature)

Faceclaim :
rufus sewell

Inscription :
14/12/2018

Messages :
31

timelapse :
Quarante-neuf joyaux à l’éclat aveuglant. Quarante-neuf qu’il clame à qui veut bien le croire. Quarante-neuf qu’il prétend, depuis un certain moment.

heart rate :
Veuf. Dommage collatéral d’une lutte de pouvoir, la moitié assassinée pour céder sa gloire. Malgré le temps écoulé, il feint encore la tristesse à sa mention. Le néant envahit les prunelles, les épaules s’affaissent, les phalanges se referment sur la bague qu’il n’a jamais quitté. Illusion bien huilée de l’homme qui ne l’a jamais aimé.

purpose :
Le sourire arrogant, le regard méprisant, son être entier suinte l’argent. Porte étandard du capitalisme à outrance. Directeur de Prohibited Inc. il aide le bétail humain à trouver leur place, l’échine courbée plus bas que terre. Place de choix en haut de la pyramide, il susurre à l’oreille de tous les suprêmes de la ville. Président du Riot Club, l’incessante quête du pouvoir qui devrait être sien.

magic scale :
trois.

powerplay :
asphyxie.

Black Dimes :
203

You got
two black eyes from loving too hard
and a black car that matches your blackest soul